Stop ou encore

Ralentissement économique et médias sociaux STOP OU ENCORE ?… ENCORE !

Stop ou encore

Lors d’un sondage réalisé en mars 2011, ils étaient seulement la moitié (48%) des professionnels interrogés à penser que le ralentissement économique avait accéléré le développement des réseaux sociaux. Ils étaient même près du quart (23%) à ne voir aucune incidence entre les deux. Les autres (29%) ont préféré ne pas se prononcer sur la question.

Ces résultats, même s’ils remontent à quatre ans déjà, ont de quoi surprendre. Car, en période de ralentissement économi-que, les médias sociaux se présentent comme une alternative peu dispendieuse pour obtenir une certaine visibilité, pour ne pas dire, une visibilité certaine. Et ralentissement ne doit pas nécessairement entraîner arrêt total si l’on se réfère aux propos de Mark Baxter consultant conférencier et co-fondateur de Outlook market research and counsulting au Manitoba :

« En ce qui concerne les affaires et le marché, il existe d’excellentes occasions pendant un ralentissement. Quand les autres entreprises arrêtent d’investir, c’est peut-être le temps de profiter de la situation. La main-d’œuvre, le marketing et de nombreux types d’immobilisations coûtent habituellement moins cher pendant les périodes difficiles sur le plan financier. Alors, si vous avez confiance dans les perspectives à long terme de votre entreprise, investissez pendant le ralentissement et vous en sortirez gagnant. »

Non seulement les coûts sont-ils habituellement moindres pendant les périodes difficiles, mais il y a un autre facteur à prendre en considération et c’est le faible coût d’investissement par rapport à la

visibilité sur les médias sociaux. En effet, selon le sondage cité précédemment, dans 72% des entreprises qui ont intégré les médias sociaux à leur plan de communication, cet investissement est inférieur à 10% de leur budget de communication.

Et, puisque selon 83% des répondants à ce sondage, le principal bénéfice pour une entreprise à utiliser les médias sociaux est la visibilité pour l’entreprise, n’est-ce pas le meilleur moment, quand les autres se font plus discrets, de se donner le maximum de visibilité à moindre coût?

Outre la visibilité et la diminution des dépenses en marketing communication, l’utilisation des médias sociaux pendant une période de ralentissement économique peut générer d’autres formes de bénéfices à long terme comme : l’identification de nouveaux prospects, l’augmentation du trafic et des abonnements et la création de nouveaux partenariats d’affaires.

Il va de soi que personne ne souhaite un ralentissement économique. Mais lorsque cela arrive, mieux vaut utiliser à bon escient, les bons outils à notre disposition plutôt que de jouer à l’autruche.

En bref, économie au ralenti…MÉDIAS SOCIAUX EN ACCÉLÉRÉ

 

 

 

Source : On parle, ici, d’un sondage sur l’utilisation des médias sociaux dans l’industrie des communications, réalisé auprès de membres de l’Association des professionnels de la communication et du marketing (APCM) et de la Société québécoise des professionnels en relations publiques (SQPRP). Les données ont été recueillies par des chercheurs de la Chaire de relations publiques et communication marketing de l’UQAM.  (Source : www.crpcm.uqam.ca)

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze + un =