Points à surveiller et à intégrer dans une stratégie de B2B

Faire des affaires en ligne demande une certaine planification, rigueur et assiduité, si cela est vrai pour rejoindre des clients potentiels, c’est tout aussi vrai quand notre cible est une autre entreprise. Avec le monde du 2.0 et du web qui va vite, très vite, il faut savoir se renouveler pour rester dans la course. Les médias sociaux sont maintenant bien implantés dans notre routine et sont davantage qu’une simple vague passagère, mieux vaut s’y faire et en faire ses amis et des atouts dans ses approches de marketing. Dans ce billet, quelques tendances à adopter pour tirer plus facilement son épingle du jeu.

Ce billet est inspiré de l’infographie disponible dans l’article suivant : http://bit.ly/2pMM0vI

 

  • Plus d’utilisateurs et encore plus de mobiles : le nombre d’utilisateurs sur les réseaux sociaux continue de croître, on peut donc dire que le terreau est fertile pour tisser des relations d’affaires. Cette année la croissance devrait se situer autour de 19 % soit 219 millions de nouveaux utilisateurs. Ces derniers sont de plus en plus nombreux à se connecter via un appareil mobile (17 % de plus), un aspect à considérer dans vos publicités sur Facebook ou un autre média ou réseau social, idem pour la présentation de votre site web qui doit être adapté aux téléphones intelligents. Être absent des réseaux et médias sociaux, c’est manquer de nombreuses opportunités d’affaires.

 

  • Croissance des budgets alloués en publicité sur les médias sociaux : les entreprises prévoient augmenter de 20,9 % en moyenne leur fourchette budgétaire consentie à la publicité dans le 2.0, vos concurrents prennent les moyens pour se faire voir davantage, vous devez vous aussi y penser en regard de vos objectifs, de vos moyens et de votre clientèle.

 

  • L’expérience client : que vos clients soient ou non du grand public, cet aspect est vital. Vos moyens de communication doivent favoriser l’instantané, la personnalisation et la simplicité dans les processus d’acquisition de votre produit ou de vos services. Les outils comme les CRM ou encore l’optimisation de fonctionnalité comme un onglet boutique sur Facebook peuvent s’avérer des solutions intéressantes pour faciliter la conversion tout en ayant une meilleure connaissance de vos cibles. Ce rapprochement suppose également une présence plus large et variée : LinkedIn, Instagram, Facebook, Twitter, Pinterest, etc.

 

  • Interactivité et richesse des contenus : plus d’utilisateurs signifient aussi plus d’entreprises rivales dans le 2.0. Soignez vos contenus, faites des tutoriels, choisissez avec soin vos images et faites du marketing 360 degrés via votre site web, votre blogue, vos infolettres et vos réseaux sociaux.

 

  • Des options publicitaires de plus en plus larges : on peut maintenant pousser le raffinement des efforts de marketing sur ces plateformes à des niveaux de plus en plus précis et déclinés. Que ce soit sous forme de canevas (moitié image, moitié vidéo) en images 360 degrés ou en fractionnant même sa publicité en deux auditoires distincts, les possibilités sont de plus en plus intéressantes.

 

  • Rester à la page : oui, faire de la veille dans son domaine, suivre les tendances, cibler des gens influents à suivre et trouver des informations intéressantes pour rester à jour.

 

Si vous avez que récemment fait votre entrée dans le 2.0, il vous faudra dans un premier temps faire preuve d’un peu de patience, mais si vous vous montrez persévérants et que vous travaillez à bien connaître votre clientèle tout en développant des contenus engageants, les possibilités sont nombreuses ! Bon succès !

#B2B, #stratégie

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *