Qu'est-ce que

Pourquoi les PME du Québec doivent-elles entreprendre le virage numérique en 2016

Qu'est-ce que

Pensez à ceci, combien de fois par semaine ou encore par jour vous connectez-vous sur vos réseaux sociaux ou faites des recherches sur le web pour trouver des informations ? Votre réponse est probablement au minimum une fois par jour. Que vous soyez un entrepreneur ou une personne de tous les horizons ou de tous les milieux, l’internet est aujourd’hui un outil indispensable dans votre quotidien. Alors si tel est le cas, pourquoi certaines entreprises craignent-elles encore de faire le saut, de s’afficher clairement dans l’espace numérique ? Les enjeux de cette absence vous le verrez sont plus grands qu’une présence réfléchie et bien gérée. Vous hésitez ? Voici quelques données qui vont peut-être vous faire changer d’avis.

*** Je tiens à remercier Guillaume Ducharme, directeur des communications et des relations avec les partenaires chez CEFRIO, qui nous a gracieusement permis de partager quelques-unes de ces données issues de l’une de ses présentations.

Le web et ses usages en 2016 pour le Québécois moyen en quelques chiffres :

  • En 2015, seulement 13,8 % des foyers québécois n’étaient pas abonnés à un service internet.
  • 65 % des foyers disposent d’un ordinateur, 57 % d’un téléphone intelligent.
  • Le groupe des 35-44 ans utilise en moyenne internet à hauteur de 24 heures par semaine, chez les 55 à 64 ans on parle d’un temps passé moyen de 17 heures hebdomadaires.
  • 40 % des adultes écoutent maintenant des webséries ou de la webtélé.
  • Les 18 à 34 ans sont présents à plus de 90 % sur les médias sociaux, près d’un adulte âgé entre 65 et 74 ans et plus sur deux y est présent. On ne peut plus négliger les baby-boomers dans cet espace de communication.

Réseaux sociaux et présence des entreprises :

  • Le réseau social Facebook reste encore le plus connu et utilisé au sein de la population québécoise.
  • 55 % des internautes québécois suivent au moins une entreprise sur les réseaux sociaux.
  • 58 % de ces derniers ont fait au moins un achat en ligne au cours de la dernière année, 29 % de ceux-ci le font sur un appareil mobile soit la tablette électronique ou le téléphone intelligent.
  • 88 % des entreprises québécoises ne font pas encore de ventes en ligne.

Que penser de ces données ?

Premièrement l’utilisation du numérique est loin de s’essouffler et n’est plus cantonné aux intérêts des jeunes. Le taux d’utilisation tend à augmenter depuis plusieurs années même chez les groupes plus âgés parfois négligés sur les réseaux sociaux ou le web dans les messages de communication. Les entreprises québécoises désireuses de se démarquer peuvent, avec un plan bien défini, choisir d’offrir leur gamme de produits accessibles à l’achat en ligne. Rappelez-vous seulement 12 % des entreprises de notre belle province font de la vente en ligne, et si c’était la vôtre ? Et si vous choisissiez de joindre vos clients potentiels là où ils sont en moyenne 20 heures par semaine, soit sur le web ? À la lumière de ces données, vous comprenez aisément que les gens vont plus facilement vous trouver si vous êtes en ligne, le marketing traditionnel ne peut plus suffire à se démarquer.

 

#pme,#Web,#viragenumerique

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 − 3 =