Newsletter

Et si on envoyait des infolettres ?

Newsletter

Dans ce blogue, je traite régulièrement des outils pouvant propulser votre entreprise dans l’espace numérique, j’ai parlé dernièrement de l’importance du blogue, d’avoir une présence sur les réseaux sociaux combinée à une gestion de communauté assidue et pertinente et de certains éléments à considérer dans la présentation de son site web. Parmi tous les outils pouvant être actuellement utilisés pour faire rayonner votre organisation et bien sûr vendre, nous retrouvons un outil souvent oublié : l’infolettre ! Pourtant cet outil permet un contact plus direct avec vos partenaires ou vos clients et à peu de frais. Petit tour d’horizon des éléments à considérer pour une infolettre réussie. Sachez que les envois par courriel sont régis par les règles de la loi C-28, vous pouvez par ailleurs lire ou relire mon billet sur le sujet ICI.

En gros c’est quoi une infolettre :
De manière générale, il s’agit d’une communication destinée à l’envoi par courriel à une liste de personnes inscrites à la liste de diffusion. Généralement, on retrouve le formulaire sur les sites web et les personnes intéressées y ajoutent au minimum le nom, prénom et l’adresse courriel. On demande une validation de l’inscription et en tout temps les gens peuvent cesser de recevoir vos envois.

Ce que doit comprendre une infolettre : comme il s’agit d’un moyen d’entrer en contact ou pour maintenir la relation d’affaires, la plupart des outils disponibles permettent d’intégrer votre logo, vos coordonnées, des icônes avec liens vers vos réseaux sociaux ou votre site web, des images et des textes. Les éditeurs actuels offrent maintenant une mise en forme adaptée aux appareils mobiles.

L’importance de la cohérence visuelle et de l’esthétisme : comme il s’agit d’un élément complémentaire à l’ensemble de vos moyens de communication et de marketing, il est primordial de présenter une image uniforme et agréable pour le destinataire. Ce dernier doit rapidement vous reconnaître et il est toujours plus agréable de recevoir des informations dans une mise en page soignée. Si vous manquez de ressources à l’interne, il est recommandé de faire affaire avec un graphiste afin que votre image de marque soit optimisée. Les plateformes en général offrent un choix relativement standard de caractères par exemple. Rappelez-vous que ce n’est pas la quantité qui prime, mais la qualité.

Thèmes, contenus et autopromotion :
N’hésitez pas à recycler certains contenus de votre blogue si vous manquez de matière, vous pouvez aussi mettre des citations pertinentes en lien avec vos activités, parlez de vos événements, promotions ou apportez des informations utiles à vos destinataires. N’oubliez pas de mettre des liens vers vos sources autres pour maximiser la synergie entre vos différences présences. Doser la proportion des contenus dits promotionnels et ceux plus informatifs. Limitez la longueur de vos contenus, dans notre monde connecté il faut favoriser l’efficacité, sinon vos abonnés ne vous liront pas.

Autres astuces :

– Servez-vous des outils de personnalisation (mettre le bonjour madame, monsieur, etc.) vous pouvez aussi créer des catégories pour vos envois, selon les produits et les habitudes de certains acheteurs ou pour séparer les infolettres destinées aux clients et celles aux partenaires d’affaires.
– Diffuser vos infolettres sur vos réseaux sociaux.
– Créez ou faites-vous faire des canevas déjà prêts à l’usage : saisonnier, par promotion cyclique, etc. Bref avec quelques modèles prêts à l’emploi avec votre logo et vos visuels vous sauverez un temps précieux.
– Confiez cette tâche à des professionnels qui vous aideront et sont habiletés à faire de vos envois par courriel des outils à la hauteur de vos besoins.
– Le titre de votre envoi doit être court et efficace, piquez la curiosité !

Quelques services disponibles pour créer des infolettres :

– Mailchimp (en anglais, gratuit et intuitif) : http://mailchimp.com/

– Cyberimpact (peu coûteux, bon service à la clientèle, simple d’utilisation, mais visuellement moins actuel) : https://www.cyberimpact.com/

– Votre site.ca http://www.votresite.ca/offre/logiciel-infolettres/

5 réponses
  1. Danny Kronstrom
    Danny Kronstrom says:

    On peut réellement croire que l’infolettre est moins populaire ou moins utile depuis que les médias sociaux sont très présent. Pourtant, les infolettres ont un taux de conversion très élevé. Plus élevé que bien des moyens de communication sur internet. Rien de mieux qu’une infolettre ciblée avec un bon message!

    Répondre
  2. Stéphan Lestage
    Stéphan Lestage says:

    Bonjour Sonia,

    Très intéressant comme article. L’infolettre est définitivement un des meilleurs moyens pour propulser son entreprise dans l’espace numérique.

    Merci de mentionner Cyberimpact. Tu écris que la solution est visuellement moins actuelle, mais sache que nous venons tout juste de refaire complètement notre éditeur d’infolettre et que celui-ci, en plus d’être toujours aussi simple est visuellement plus actuel que jamais. Tu peux l’essayer de nouveau et ce, gratuitement 🙂

    Répondre
  3. Noel Rodrigue
    Noel Rodrigue says:

    Superbe article, Sonia. L’infolettre est trop souvent ‘oubliée’ mais c’est un excellent moyen de démontrer que l’on possède son sujet. De plus, bien orientée elle permet de fournir un brin d’éducation aux lecteurs, qu’ils soient clients ou prospects ou simplement visiteurs. Parfois c’est ce qui permettra de débuter une relation. Bien sûr il faut aussi s’assurer que les lecteurs soient inscrits à ta liste d’envoi; mais le recyclage par le biais de Linked In (qui m’a attrapé dans ce cas-ci) est une excellente manœuvre.

    Par contre … petite observation, serait-il possible d’augmenter le % de noir dans le texte? Le gris pâle sur blanc rend le texte difficile à lire. C’est bien beau ‘les effets visuels’, mais il faut que le lecteur se rende au bout de notre réflexion!

    Répondre

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × 3 =