shutterstock_376687903

Mettre ou non des « emojis » dans ses messages ? Oui, mais pas n’importe comment !

shutterstock_376687903Les emojis, ces petites icônes qui représentent des bonshommes souriants, des cœurs, des sapins ou autres éléments loufoques ou ludiques semblent partout sur les réseaux et les médias sociaux. Vous avez certainement d’ailleurs vu leur utilisation dans des communications d’entreprise. Est-ce une bonne chose vous demandez-vous ? Est-ce que l’intégration d’un petit sapin ou d’un chat peut miner la crédibilité de mon message ? Les opinons peuvent être partagées sur le sujet. Bien utilisés, les emojis peuvent mettre une petite touche sympathique à vos interventions. Voici quelques éléments à considérer pour enjoliver vos messages avec pertinence.

  • Déterminer la nature du message et la cible :

La nature de votre organisation et le profil de votre clientèle vous donnent déjà des indications quant à l’utilisation ou non d’éléments tels que les emojis dans vos messages, il en va de même pour les autocollants (sticker sur Twitter) ou les animations GIF. Vous œuvrez auprès de professionnels où sérieux et rigueur sont de mise ? Il faudrait utiliser ces éléments visuels avec parcimonie, par exemple à Noël ou à d’autres moments isolés ou un propos ludique sera bien accueilli. Vous avez une boutique de produits pour les animaux, adaptez vos émojis à vos activités, intégrez, par exemple, des petits chats ou chiens dans votre message pour ajouter un petit plus engageant, mais limitez-vous à deux trois caractères de ce type au maximum. Si votre cible est jeune (18-30 ans) c’est une approche intéressante auprès d’un groupe habitué à ce genre de message.

 

  • Quand et comment insérer des émojis ou émoticônes ?

Il semble préférable de fermer le message avec un symbole choisi, ce dernier va agir un peu comme une ponctuation et ne va pas distraire le suiveur ou le fan de l’information livrée, par exemple vous voulez annoncer une vente pour la fête d’Halloween, vous pouvez terminer votre message avec une petite citrouille pour ajouter un peu de couleur. Il est aussi possible d’en ajouter dans les réponses si le ton est convivial et ludique. Oubliez les émojis quand les commentaires sont négatifs, ces derniers pourraient donner l’impression que vous ne prenez pas au sérieux les récriminations exprimées et ils vous enlèveront de la crédibilité quant à la qualité de votre service à la clientèle, idem pour les autocollants ou les animations. Pour ce qui est de l’aspect technique, plusieurs ressources en ligne vous fournissent une liste de symboles à utiliser, simplement copier/coller dans votre message. Pour les animations de type GIF, il vous faudra passer par l’incontournable GIPHY. Les réseaux sociaux fournissent également une variété appréciable d’éléments prêts à l’usage, il faut simplement choisir les plus adaptés à votre communication. Il est même possible d’en ajouter dans votre description sur votre profil Instagram, comme quoi c’est devenu une pratique assez courante.

 

En terminant, les emojis doivent être vus comme un élément ajoutant une emphase à votre message, mais comme beaucoup de choses la modération a bien meilleur goût. Lors d’annonce importante ou de fêtes, ils mettront du piquant, mais si vous en faites l’abus ils n’auront plus tellement d’impact, car vos fans ou suiveurs y seront dorénavant habitués.

Source: How You Should Be Using Emojis on Social Media, Social Media Today, http://www.socialmediatoday.com/social-networks/how-you-should-be-using-emojis-social-media
0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + 3 =