Les médias sociaux, LA formule magique ?

Les médias sociaux, on en parle, on les utilise, ils font maintenant partie de notre quotidien que ce soit pour rester informé ou pour entrer en contact avec une entreprise. À la lumière des statistiques on peut maintenant dire que son adoption n’est plus le seul lot des jeunes générations. Mais y être et y diffuser de temps à autre des nouvelles sur vos activités suffit-il à faire lever vos affaires ? À t-on trouvé sur Facebook, LinkedIn, Instagram ,Pinterest ou You Tube (pour ne nommer que ceux-là) l’ingrédient pour un succès instantané ? La nuance est de mise ici.

 

Depuis mon entrée dans le merveilleux monde des affaires, il m’arrive fréquemment de rencontrer des personnes qui voient en les médias sociaux la formule à tous les maux, le véhicule marketing idéal et infaillible, voire quasi instantané. C’est en vogue, on en parle à diverses tribunes, mon concurrent le fait donc tout naturellement moi aussi ! Or, bien que certains trouvent rapidement le succès escompté, ces cas restent en général plutôt anecdotiques.

 

Comme je le répète souvent, il faut consentir du temps pour construire sa communauté en ligne. Il faut plus qu’une présence, on doit faire preuve de PERTINENCE, DE CONSTANCE ET DE PATIENCE. En plus, il faut mesurer les efforts et oui maintenant consentir un certain budget en sponsorisation. Ces différents éléments vous donneront davantage les retombées espérées dans un horizon à plus long terme.

 

Dans mes rencontres, mes accompagnements ou mes activités d’affaires, je présente les réseaux et médias sociaux comme un aspect intégrés à une démarche plus large, une démarche de marketing qui idéalement doit se faire en 360 degrés. De plus, une approche sera peut-être adaptée à un type d’entreprise, mais totalement inefficace pour une autre. Les ajustements et les mesures fréquentes sont inévitables, la variété des contenus (infographies, articles, vidéos, etc.) permettra de voir ce qui fonctionne bien pour VOUS et ce qui est moins intéressant dans l’atteinte de vos objectifs. Ce qui n’exclut aucunement les moyens plus traditionnels, par exemple dans certaines régions les radios locales ont encore beaucoup de succès, idem pour les hebdomadaires. Ces moyens vont s’intégrer dans une approche globale et se renforcer mutuellement, la variété est donc de mise. Les mesures mettront en évidence les démarches et les efforts les plus fructueux pour corriger le tir au besoin.

 

Par chance, le web nous facilite grandement la tâche en nous fournissant des indicateurs précis et variés que ce soit pour mesurer l’engagement, le nombre de visites sur un site web ou encore leur provenance géographique. Il est plus aisé de cibler avec davantage de précision qu’il y a une dizaine d’années. Il en va autrement dans les outils traditionnels (dans mon ancienne vie) ce qui n’enlève aucunement leur pertinence.

 

 

#reseausociaux,#mediassociaux

 

Ce billet est inspiré du très bon texte de Frédéric Gonzalo que vous retrouverez au lien suivant :

http://fredericgonzalo.com/2017/03/01/la-formule-miracle-du-marketing-numerique/

 

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *