Mobile messaging

Devenir entrepreneur ou travailler en entreprise ( la suite )

 

Mobile messaging

Au cours des derniers mois, j’ai écrit un billet sur le sujet de « devenir entrepreneur ou travailler en entreprise? ». Suite à vos nombreux commentaires et félicitations, j’ai constaté que je n’étais pas la seule à me poser cette question. J’ai donc envie de poursuivre sur cette lancée et ainsi peut-être vous aider en partageant mon vécu des dernières mois.

Comme je l’expliquais dans ce premier article, j’ai toujours senti que j’étais entrepreneure dans l’âme, mais allais-je le devenir réellement? Allais-je me jeter tête première dans cette extraordinaire expérience  qu’est l’entrepreneuriat? Je l’ai fait et j’en suis très heureuse.

Quelle excitation que de prendre enfin l’une des décisions les plus importantes de ma vie. Étais-je stressée? Tellement, tellement enthousiaste. Je me rappellerai toujours de cette année 2013 et de ce fameux « Jour J », moment où j’officialisai ma décision sur les médias sociaux. J’étais tellement excitée que je n’ai pas dormi de la nuit, je grelotais d’énervement.  C’était clair pour moi, je prenais la bonne décision et je le crierais sur tous les toits dans quelques heures!

Que d’étapes avant ce lancement : rencontres devant le CLD (Centre local de développement) et le CLE (Centre local d’emplois) afin de les convaincre qu’il serait très difficile de me trouver un autre emploi dans le champ d’activités que je visais. Suite à cela,  je pouvais maintenant concentrer mes énergies à démarrer mon entreprise : plan d’affaires, site Internet, documents professionnels, de plus, j’ai suivi une formation sur le lancement d’une entreprise qui durait trois mois tout en assurant les activités de réseautage . Consultez mon billet  ¨ la force du réseautage combiné.¨ et rappelez-vous qu’il est primordial d’être toujours présent, sur tous les plans pour assurer le développement de vos affaires et ce même en périodes très occupées.

Cette année de démarrage sera gravée très longtemps dans ma mémoire, car, jamais dans toute ma carrière je ne me suis sentie aussi bien entourée. Dans tout ce processus, ce qui m’a surpris et me surprend  beaucoup c’est l’encouragement des entrepreneurs. Même s’ils sont des gens très occupés, ils sont extrêmement généreux de leur temps et de leur expertise.

Pour leur part, les médias sociaux m’ont permis de recevoir des appuis et encouragements formidables. Sans même que j’en fasse la demande, j’ai reçu de multiples offres de collaboration et même de partenariat. Une autre belle preuve de la force des médias sociaux, sans eux, je me serais sentie bien seule dans l’aventure! Doutez-vous encore de la pertinence d’y être présent et actif?

L’année 2014, je la vois explosive. Je ne vous informe pas tout de suite de ma grande nouvelle avant le moment venu, désolée j’aime créer le suspens;-). Je peux cependant vous dire que je suis une femme comblée, car je réalise que j’ai pris la meilleure décision de ma vie. Les choses vont à mon rythme, selon mes valeurs, tout en ayant ma liberté.

Enfin, j’ajouterais que malgré les inquiétudes financières et autres petits soucis, la certitude d’avoir fait le bon choix et d’être au bon endroit avec les bonnes personnes me motive à poursuivre cette merveilleuse expérience de vie. Avis à ceux qui hésitent : « écoutez votre petite voix intérieure qui vous parle, pour ne pas dire qu’elle vous crie ».

Bonne réflexion et bon succès

Sonia

Devenir entrepreneur ou travailler en entreprise

http://soniabouchard.ca/devenir-entrepreneur-ou-travailler-en-entreprise

La force d’un réseautage combiné pour votre développement des affaires

http://soniabouchard.ca/la-force-dun-reseautage-combine-traditionnel-et-virtuel-pour-votre-developpement-des-affaires

5 réponses
  1. Claude Filimenti
    Claude Filimenti says:

    Bravo Sonia. Se lancer à son compte c’est s’engager sur un fil de fer généralement sans filet. Ça demande une bonne dose de courage. Surtout lorsqu’on le fait seul, à partir de son bureau à la maison. Bon courage.

    Répondre
  2. DAUDIGNY Christophe
    DAUDIGNY Christophe says:

    Bravo pour la démarche !
    Félicitations et bonne réussite à venir.
    En tant que français (expatrié) je suis aussi impressionné par la volonté des pays francophones (Canada, Suisse, Luxembourg ou je vis, …) de faire vivre des site en français.
    Mon pauvre pays natal fait parfois moins que cela pour sa langue ! 😉

    Répondre
  3. Eric Savard
    Eric Savard says:

    Bonjour Sonia!

    Je tiens à te féliciter pour ton courage et ta détermination. Oui se lancer en affaires est un saut périlleux mais la plupart du temps, c’est une décision judicieuse qui te permet de prendre en main ta destinée et de faire des rencontres enrichissantes dont tu bénéficieras pour le reste de ta vie! Encore bravo et bon courage dans la poursuite de ta démarche. Je te souhaite une réussite au-delà de tes espérances les plus folles!

    Répondre

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + 13 =