Au-delà des affaires, la qualité des relations. Qu’en dites-vous?

Pour ce prochain billet, je vais sortir du sujet que je touche habituellement qui est en lien avec les médias sociaux. Cette fois, j’aimerais connaître votre point de vue cher(e)s entrepreneur(e)s suite à une situation qui m’est arrivée. Permettez-moi donc de vous partager une tranche de vie.  Merci de me confirmer si je suis normale 😉

Voici mon histoire.

Dernièrement (exceptionnellement) j’ai eu un litige avec un client.

Je me considère comme une bonne personne. Je fais confiance aux gens, mais je ne suis pas bonasse.

L’une de mes priorités est le respect de mes collègues, les gens qui collaborent avec moi dans mon équipe. Je sentais dans la situation que nous vivions avec le client était difficile depuis plusieurs mois. Cela nous grugeait à tous beaucoup d’énergie. J’ai donc proposé au client d’arrêter le mandat.

Ma façon de faire était transparente, délicate et je souhaitais finir le tout sous une note positive. Cela peut arriver tout comme dans un couple qu’il y ait du sable dans l’engrenage permettez-moi l’expression. 😉

En communiquant avec le client je lui ai dit cette phrase connue qui est : les bons comptes font les bons amis.

Devinez ce qu’il m’a répondu ? Qu’il n’était pas en affaire pour se faire des amis.

J’étais vraiment surprise de sa réponse.

Drôle d’adon cela tombait le jour de mon anniversaire. Une journée spéciale puisque je recevais aux 5 min un souhait d’anniversaire de mon réseau particulièrement d’affaires. Dans la journée, j’ai atteint de 120 souhaits. Je vous informe de cela pas dans un but de me vanter, mais plutôt que cela m’aidait à ma réflexion en lien avec ce que le client m’avait dit. Lorsque je parle d’amitié, je ne parle pas nécessairement de faire des sorties les week-ends, mais d’apprécier cette connaissance et d’avoir envie de parler en bien de celle-ci.

De mon côté, je réalisais qu’à cette journée que j’avais le privilège d’avoir beaucoup de connaissances et d’amis. Je crois sincèrement que cela permet de faire de meilleures affaires dans ce cas que plutôt se contenter de faire de la business sans établir des relations positives avec les gens. En plus, disons-le, le monde est petit. Particulièrement dans le monde des affaires.

J’aimerais donc avoir votre commentaire à ce sujet ?

Suis-je normal de penser que nous devons prioriser un réseau qui nous apprécie plutôt que se foutre de ce que les gens pensent de nous ?

Je vous remercie à l’avance de me partager votre point de vue.

Restez à l’affût j’aurai prochainement une autre question pour vous chers entrepreneurs !
Merci pour votre participation

 

Sonia

 

2 réponses
  1. Luc Caron
    Luc Caron says:

    Sonia, je partage tout à fait ton point de vue. Je fuis les clients qui sapent mon énergie et mon temps. Lorsque les conditions ne sont pas présentes, le client est aussi perdant et vaut mieux alors mettre fin au contrat.

    Répondre
  2. Claire Boudreault
    Claire Boudreault says:

    Bravo pour ton courage !  »Vous pouvez faire des affaires tout en étant gentil » disait René Angélil et c’est ce que tu pratiques Sonia. Cela s’appelle de l’intelligence émotionnelle au travail l’auteur de ce livre est Hendrie Weisinger.

    Répondre

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *